int(55490)
LinkedIn Twitter Facebook

JOBS D’ETE

A QUEL AGE ET DANS QUELLES CONDITIONS ?

Livreur, caissier, agent de centre d’appel, animateur en centre aéré, hôtesse d’accueil dans un camping, saisonnier agricole, chargée des inscriptions des étudiants à la fac… Vous recherchez des salariés pour des jobs d’été ? À quel âge peuvent-ils commencer à travailler ? Quels sont leurs droits en tant que salarié ? Quel est le salaire minimum à verser ? Des conditions de travail particulières sont-elles prévues ?

Un job d’été est un emploi comme un autre et est donc soumis au droit du travail, à savoir en ce qui concerne :

L’AGE A PARTIR DUQUEL ON PEUT TRAVAILLER

Le salarié peut travailler dès 16 ans. Le travail peut toutefois être autorisé à partir de 14 ans, mais des règles particulières doivent être respectées ; notamment il faut présenter l’accord écrit des deux parents.  

LE SALAIRE

Il est versé chaque mois avec un bulletin de paie. Il est égal au moins au Smic pour les 18 ans et plus, sauf convention collective plus favorable. La rémunération minimale versée aux mineurs ayant moins de 6 mois d’activité professionnelle est de 80 % du Smic pour les moins de 17 ans et de 90 % du Smic pour les jeunes de 17 à 18 ans.

Le montant du Smic au 1er Janvier 2021 est de 10,25 € brut de l’heure, soit 1 554,62 € brut par mois sur la base de 35 heures hebdomadaires.

LE CONTRAT DE TRAVAIL

Il est forcément à durée déterminée et peut prendre différentes formes (CDD, contrat de travail saisonnier, contrat de travail temporaire…).

LES CONDITIONS DE TRAVAIL

Le Salarié doit respecter les règles générales du travail. Il est soumis aux mêmes obligations que les autres salariés de l’entreprise (respect du règlement intérieur par exemple) et il a accès aux mêmes avantages (cantines, pauses…).

Toutefois, si le salarié a moins de 18 ans, il bénéficie de protections particulières :

  • Durée maximale de travail : entre 14 et 16 ans, pendant les vacances scolaires, le salarié ne peut pas travailler plus de 35h par semaine ni plus de 7h par jour ;
  • Il ne peut pas travailler la nuit ;
  • Il n’a pas le droit de faire certains travaux : les mineurs de 14 à moins de 16 ans travaillant pendant leurs vacances scolaires ne peuvent être affectés qu’à des travaux légers qui ne sont pas susceptibles de porter préjudice à leur sécurité, à leur santé ou à leur développement.

UNE INDEMNITE DE CONGES PAYES A LA FIN DU CONTRAT

Au terme de son contrat, le jeune reçoit une indemnité de congés payés égale à 10 % de la totalité des salaires perçus. En revanche, comme le prévoit l’article L.1243-10 du Code du travail à partir du moment où le contrat a été conclu pour une période comprise dans ses vacances scolaires ou universitaires, il n’a pas droit à l’indemnité de fin de contrat (ou indemnité de précarité).

Les Associés et Collaborateurs de TALENZ COMEXPERT se tiennent à votre disposition pour toute information que vous jugerez nécessaire.